dimanche 31 mai 2020

BLOG #04 La journée avant la Corse

L’avant

Je vais vous raconter le déroulement de la journée avant le départ, il y a eu pas mal de péripétie.
Ma SDS est venue dormir chez moi la veille pour que je m’occupe de sa moto et y faire un check up comme je le fais pour la mienne.
Après l’avoir amené à son taff je récupère sa belle et direction le kärcher car elle a pris un peu la pluie avant de faire le gros à la main en rentrant.

Je vous informe qu’il s’agit d’une petite MT-125 (on ne se moque pas !!!), après le petit coup de Kärcher j’entame à nettoyer la moto et faire la chaîne (nettoyage + graissage complet).
Le fait de l’avoir fait une première fois quand elle a acheté la moto,  je n’ai pas eu de difficulté à le faire.
J’entame ensuite la pose des lisérés de Jantes VFLUO sur la petite 125, en mettant  un coup de propre pour la pose et j’en ai fini avec la petite.

Mais un imprévu montre le bout de son nez, ma SDS m’appelle car celle-ci a oublié sa carte bleus chez-moi ce matin… Donc je remonte lui donner, j’en profite de manger avec elle, cela me permet de faire une petite pause et je rentre.

De retour, je fais la même sur Scarlett avec autant d’attention mais je fais en plus la tension de chaîne que je sentais détendu depuis peu (le niveau d’huile a été fait la veille)


Fin de vérification de la moto, je commence à tout attacher et transférer les itinéraires du PC au GPS et je vérifie que j’ai tous mes papiers.
Avant de partir chercher la SDS je vais mettre le plein pour partir le soir sur Toulon, de plus la pression des pneus (j’aimis pour 2.5 vu pneu chaud 2.7).
Et c’est parti pour Vence pour récupérer ma SDS…

Départ pour Toulon

Pas de petite route mais de l’autoroute à faire… Je n’ai pas de commentaire sauf que pour la Corse, j’ai remis la casquette du casque et c’est devenu gênant à partir du Fréjus à cause du vent. 

Derrière moi, j’avais installé le Traveller Pillow de SW-Motech et après ses retours à Toulon (des infos bientôt) je ferai les réglages dès que possible.

Bref à part mes doigts aux caméras de l’autoroute car obligé de poser le pied même avec le télépéage et le vent rien de bien transcendant…

Arrivés à Toulon et à la recherche du port, ce n’est pas une ville que je porte dans mon cœur, non pas de mauvais souvenir mais pour y rouler, c’est juste ennuyant. 

Le port, check rapide pas de contrôle nous aurions pu monter avec un gros gâteau qu’ils n’auraient rien vu… 

Dans le bateau on m’indique où me garer, le type tente de me faire mettre ma belle appuyer sur un poteau et dès qu’elle est sur la béquille elle tape dedans !
Pour cela je me reprends à 2 fois pour la mettre comme je le veux.
On  sangle ma belle (non pas la sds dommage 😢) et je la quitte (gros pincement au cœur). 

 

 

Et le bateau nous ouvres ses portes mais restons simples, nous montons sur les balcons pour voir la vue et nous avons de la chance, un coucher de soleil sur un des autres Corsica Ferries, ni 1  ni 2 reflex photo 😎, et je découvre que j’ai oublié l’appareil numérique… 

Nous partons à la visite du bateau jusqu’à ce que

 nos estomacs se réveillent et partons tel 2 aventuriers à la recherche de quoi nous sustenter 🍴🤣. 

Une sorte de flunch se présente, à table ✌️. 

Le temps de se recharger est fini et le départ est entamé, nous montons sur le haut du ferry pour voir Toulon de nuit et quitter le continent.

Fin de journée pour nous, je rappelle que nous débarquerons pour 6h le lendemain, donc nous allons à la salle des sièges et finit les conneries il est temps de dormir…

Tracé GPS avec info

Check Also

BLOG #08 Il est l’heure !

Après 1 an de Multistrada 1260s, plusieurs réflexions après le AlpesAventures Festival, ayant déjà amené …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *